Spécial « ESTIME DE SOI »

Parcours individuel en 6 séances


Pour ETRE BIEN DANS SES POMPES

  1. ICEBREAKER : La première séance sera l’occasion de faire connaissance, comprendre à quel niveau se situe votre attente (si personnel ou plutôt professionnel), saisir quel a été l’élément déclencheur de votre demande de suivi et définir ensemble les objectifs à atteindre et les outils thérapeutiques pour les atteindre.
  2. QUESTIONNAIRE DE PERSONNALITÉ : Avant de démarrer ce Parcours « Spécial ESTIME DE SOI », vous recevrez un questionnaire de personnalité qui nous permettra, durant cette seconde séance, de définir à quelle grande famille comportementale vous appartenez. Votre profil de personnalité offrira l’opportunité de mettre en valeur vos points forts, votre canal de communication favori, votre environnement relationnel privilégié, le filtre que vous utilisez pour regarder et comprendre le monde qui vous entoure. Mais cet Inventaire de Personnalité vous permettra aussi de comprendre comment faire face à vos sources de stress, comment activer votre booster de motivation, votre levier de changement, comment saisir les raisons de certains dysfonctionnements typiques chez vous et établir ainsi des stratégies pour éviter le risque d’autosabotage, de dépression ou de burn-out.
  3. TRAVAIL EN PSYCHO-CORPOREL : Après avoir pris conscience, durant la deuxième rencontre, de votre fonctionnement et de ce qui provoque chez vous certaines distorsions comportementales, le travail en ouverture de conscience proposé durant cette troisième séance sera l’occasion d’aller nettoyer certaines mémoires émotionnelles du passé qui impactent encore aujourd’hui votre confiance en vous.
  4. TRAVAIL DE SYNTHESE :  Cette étape de synthèse du travail déjà effectué jusque là nous permettra de faire le point sur la situation, valider les prises de conscience que vous aurez eu dans les 3 premières séances, et poser les bases pour un changement durable.
  5. TRAVAIL EN PNL : A’ travers des techniques d’ancrage, vous serez en mesure de faire face au stress et changer chez vous l’une ou l’autre attitude qui aujourd’hui entrave votre confiance en vous. Ces ancrages vous apporteront beaucoup plus d’assurance.
  6. TRAVAIL DE CONSOLIDATION : On terminera la cinquième séance en bloquant un rdv 3 mois plus tard. Cette dernière séance nous permettra de prendre du recul, de faire le bilan de votre évolution, vérifier si les objectifs que vous vous étiez fixés sont atteints, et éventuellement apporter les ajustements nécessaires pour que vous soyez le plus autonome possible pour la suite.

Vous rêvez d’avoir PLUS DE TEMPS POUR VOUS, juste vous asseoir dans le fauteuil sans rien faire, mais vous NE VOUS AUTORISEZ PAS? Vous voudriez SAVOIR DIRE NON plus souvent, mais vous savez que vous aller vous CULPABILISER? La SOLITUDE reste encore une expérience douloureuse pour vous? SAVOIR METTRE VOS LIMITES reste compliqué? Vous voudriez VOUS LANCER COMME INDÉPENDANT/E et arriver à DEMANDER LE JUSTE PRIX pour vos réalisations où pour vos services mais vous avez trop PEUR de ne pas y arriver? PERDRE DU POIDS jouerait sur une MEILLEURE RELATION AVEC VOTRE CORPS? Vous ne comprenez pas pourquoi vous attirez des MANIPULATEURS, et vous vous retrouvez au final dans des RELATIONS TOXIQUES, ou pour le moins compliquées? Vous entendez toute remarque comme un REPROCHE et vous ne savez pas faire autrement que de vous JUSTIFIER? Prendre la PAROLE EN PUBLIQUE, sortir de la PROCRASTINATION, oser DEMANDER DE L’AIDE reste encore compliqué? …

Si vous êtes dans l’un ou l’autre de ces cas, c’est LA BONNE RAISON pour démarrer ce parcours et gagner en ASSURANCE!

"L'investissement le plus rentable au monde est d'investir sur soi-même" A.MASLOW

Pourquoi suivre le Parcours « Estime de Soi » ?

Mieux se connaître pour sortir des relations de pouvoir et de la MANIPULATION

Si je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ce dont j'ai vraiment besoin. Et si je ne sais pas ce dont j'ai vraiment besoin, je laisse aux autres le pouvoir de décider ce qui est bien ou ce qui est mal pour moi. Et là je deviens la proie facile de tout PRÉDATEUR ÉMOTIONNEL.

Là ou il y a fusion il y a inévitablement ``CONFUSION``

Parfois nous confondons ``être souple`` et ``se sur-adapter``. Etre souple c'est être à l'écoute de l'autre et aller à sa rencontre, tout en se respectant soi-même; se sur-adapter c'est s'oublier soi-même et se perdre (dans l'autre). C'est la pente glissante vers la DÉPENDANCE AFFECTIVE.

Arrêter de se cacher derrière ses PEURS et assumer sa propre VALEUR

“Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite. C’EST NOTRE PROPRE LUMIÈRE ET NON PAS NOTRE OBSCURITÉ QUI NOUS EFFRAIE LE PLUS`` Marianne Williamson

Et si notre BLESSURE était l'espace où pouvait s'enraciner NOTRE EXCELLENCE?

``À l'instar du grain de sable qui vient se glisser dans une coquille d'huître et blesser sa chair, un accident ou un trauma d'enfance peut, en une seconde, plonger notre vie dans la souffrance. Cependant, comme la perle qui naît de cette douleur, il nous est possible de trouver, au cœur même de la fragilité, une richesse inattendue.`` Laurent de CHERISEY

N'oublions pas que LA PERLE LA PLUS BELLE n'est jamais que LA BLESSURE CICATRISÉE DE L’HUÎTRE!

Revisiter son passé pour quitter ses ``PILOTAGES AUTOMATIQUES``

Ce que nous retenons le plus n'est pas tellement ce que nous apprenons ``avec la tête`` mais ce qui nous prend ``aux tripes``. La CHARGE ÉMOTIONNELLE est la base de tout apprentissage. Et dans notre enfance, les charges émotionnelles négatives (peur, insécurité, solitude, sentiment d'abandon...) sont à l'origine de nos dysfonctionnements d'adulte. Prendre soin de sa partie effrayée, insécurisée, c'est donner à l'adulte que nous sommes la possibilité de sortir de ses MÉCANISMES INCONSCIENTS D'AUTO-SABOTAGE.

SUBIR NOTRE DESTIN ou ASSUMER NOTRE DESTINÉE. Prêts pour ce saut dans le vide?

Même si un ancien proverbe chinois nous rappelle: ``Il vaux mieux allumer une bougie que maudire l'obscurité``, si étonnant que cela puisse paraître, souvent nous semble moins inconfortable râler sur ce qui nous arrive plutôt que changer quoi que ce soit. Pour assumer une nouvelle destinée faut avoir le courage de quitter le STATU DE VICTIME, qui est peut-être la seule chose qui nous raccroche encore à cette vie... C'est pourquoi l'importance d'être accompagné à vivre ce DEUIL ULTIME.

FAQ – Les QUESTIONS que tout le monde se pose…

Comment est né ce parcours?

Le Parcours ESTIME DE SOI s’est imposé à moi en constatant que les personnes arrivant dans mon cabinet avec un MAL-ETRE GÉNÉRALISE, un SENTIMENT D’INSÉCURITÉ OU DE HONTE, une forme de CULPABILITÉ mais sans vraiment pouvoir mettre le doigt sur une cause précise, au bout d’une moyenne de 6 ou 7 rencontres repartaient avec un REGARD NOUVEAU sur elles-mêmes, et dans une TOUTE AUTRE ENERGIE par rapport à leur vie.

Ce qui m’a permit de regarder l’approche et les outils thérapeutiques qui marchaient le mieux avec ce type de demande. De cette analyse et de cette structuration est né le Parcours ESTIME DE SOI.

Merci à tous ces patients qui par leur confiance et leur engagement dans le travail sur eux-mêmes m’ont permit d’arriver à établir ce PROTOCOLE EFFICACE & UNIVERSEL.

A' qui s'adresse?

ESTIME DE SOI est un parcours qui s’adresse à toute personne désireuse de porter un SOUFFLE NOUVEAU DANS SA VIE. C’est un magnifique cadeau à s’offrir pour entamer des nouveaux CYCLES DE VIE, aussi bien à la fin des études juste avant de se lancer dans la vie professionnelle, comme autour de la quarantaine ou pour se préparer à la retraite. C’est aussi la réponse à des QUESTIONS EXISTENTIELLES sur le sens de notre vie, qui ne trouvent pas de réponse dans ce que nous faisons de nos journées, ni dans le confort de vie qu’on s’est crées jusqu’à présent.

Pour se lancer dans ce Parcours, ne faut AUCUN PRÉREQUIS. Pas besoin d’avoir fait du développement personnel avant, ni de suivi thérapeutique.

Combien de temps ça prend?

ESTIME DE SOI est un parcours prévu en SÉANCES, sur une durée de 5 MOIS.

Les 5 premières séances auront lieu à un intervalle de deux semaine l’une de l’autre; la sixième séance aura lieu 3 mois après la cinquième rencontre.

Ces trois mois de « repos » entre la 5° et la 6° séance laisseront le temps à la personne d’intégrer en profondeur, aussi bien dans sa dimension psychique, que physique et émotionnelle, les prises de conscience et le travail dans le corps.

Est-il possible de réduire ou d'augmenter le nombre de séances?

Le Parcours ESTIME DE SOI est un PARCOURS MODULABLE en fonction des besoins de la personne. La proposition initiale en 6 rencontre est le résultat de mon expérience et a le mérite d’être un processus qui a fait ses preuves.

Maintenant, si une personne voulait approfondir un thème, une problématique, revivre un protocole en psycho-corporel, où si elle ne pas se sentait pas encore prête pour aller revisiter et soigner une blessure du passé, cela ne doit pas être un empêchement à démarrer le parcours. Le PRIX sera adapté au nombre de séances choisies (pour savoir le prix d’une séance individuelle, se référer au volet PRIX).

Le Parcours ESTIME DE SOI peut aussi être interrompu et repris à tout moment.

Le prix du Questionnaire de Personnalité est-il inclut dans le prix du Parcours?

Le prix officiel du Questionnaire de Personnalité est de 115EUR HT.

Dans le cadre du Parcours ESTIME DE SOI, je vous propose une lecture personnelle et subjective des réponses à votre questionnaire. Cela n’entraîne du coup pour vous AUCUN COÛT SUPPLÉMENTAIRE.

Ceci-dit, si l’une ou l’autre personne souhaiterait avoir son INVENTAIRE DE PERSONNALITÉ officiel, en tant que formateur certifié je peux introduire une demande à l’Organisme ayant les droits sur le Questionnaire. Dans ce cas, la personne prendra à sa charge le coût du Questionnaire.

Est-il possible de suivre le parcours à distance, par skype?

C’est possible faire la GRANDE MAJORITÉ des séances par SKYPE.

Ceci-dit, pour la 3° et la 5° séance je vous demanderai un entretien en PRÉSENTIEL parce que le travail psycho-corporel et émotionnel l’exige.

Quel est le résultat atteint?

Nous pourrions résumer l’estime de soi à une CONSCIENCE NOUVELLE de SA PROPRE VALEUR.

Cette conscience nouvelle, se décline différemment pour chaque individu. Dans les grands traits, nous pourrions dire que cette estime se traduit normalement par: une plus grande ECOUTE DE SOI et DE SES BESOINS, une attitude intérieure capable de SAVOIR DIRE NON SANS SE CULPABILISER; sur un plan professionnel savoir SE LANCER COMME INDÉPENDANT et arriver à DEMANDER LE JUSTE PRIX pour ses réalisations où pour ses services; NE PLUS VIVRE LA SOLITUDE comme un vide intérieur insupportable, SAVOIR METTRE SES LIMITES, assumer SA PART DE RESPONSABILITÉ; goûter à une PERTE DE POIDS et à une MEILLEURE RELATION AVEC SON CORPS; repérer plus rapidement les MANIPULATEURS, arriver à S’ÉLOIGNER DES RELATIONS TOXIQUES; prendre la PAROLE EN PUBLIQUE, sortir de la PROCRASTINATION, oser DEMANDER DE L’AIDE, etc etc.

Cette liste, bien sûr, n’est pas exhaustive. C’est juste une mise ne bouche… Un bouquet de jolies fleurs qui pousseront spontanément sur une terre arrosée et soignée.

6 séances suffisent à transformer sa vie?

Le Parcours ESTIME DE SOI n’a pas la prétention qu’a la sixième rencontre vous soyez déjà en mesure de vivre ces changements d’attitude dans leur aboutissement final.

Ce que le PROCESSUS garanti, c’est que durant ces 6 rencontres vous allez QUITTER DES CROYANCES LIMITANTES, LIBÉRER DES BLOCAGES ÉMOTIONNELS DU PASSE ET PRENDRE CONSCIENCE DE VOTRE JUSTE VALEUR. Tout au long de ce Parcours ESTIME DE SOI je vous partagerai des techniques et je vous donnerai des outils qui vous permettront de vivre des expériences émotionnelles correctrices. Tout cela posera les fondations qui vous permettront de DÉCLENCHER VOTRE PROPRE GUÉRISSEUR INTÉRIEUR et vous propulser dans une SPIRALE LIBÉRATRICE.

Maintenant, comme on devient forgerons en forgeant, c’est LA VIE qui CONSOLIDERA L’ESTIME DE VOUS-MÊMES en vous proposant des événements qui par le passé étaient des épreuves douloureuses, et qui aujourd’hui se révéleront des opportunités de croissance, durant lesquelles vous vous surprendrez réagir autrement.

Y a-t-il un lien entre le parcours ESTIME DE SOI et le stage OSER LA TENDRESSE?

Les deux propositions sont INDÉPENDANTES l’une de l’autre. Mais c’est vrai que le stage OSER LA TENDRESSE est la suite heureuse et logique de ce premier travail qui est un parcours en individuel.

Faut se dire que la DYNAMIQUE DE GROUPE en Oser la Tendresse apporte au TRAVAIL INDIVIDUEL d’Estime de Soi une dimension supplémentaire et une opportunité unique de guérir les blessures d’enfance par le biais d’une « famille de résilience » bienveillante et sécurisante.

Au même titre, c’est possible commencer son développement personnel par le stage OSER LA TENDRESSE et choisir ensuite de continuer sur un travail plus personnel, pour approfondir et consolider l’une ou l’autre prise de conscience qui serait émergée du travail en groupe.

Quel est le prix du Parcours?

Le prix d’une Séance individuelle est de 50EUR/h HT.

Le Parcours ESTIME DE SOI comprend 5 séances d’une heure et une séance d’une heure et demi, pour un TOTAL de 325 EUR HT.

Le prix est réduit à:

  • 300EUR HT pour toute personne payant la totalité du montant en une fois, à la fin de la première séance
  • 245EUR HT pour tout étudiant de moins de 25 ans

Faut savoir qu’au Grand duché la TVA est à 17%.

AVOIR INTRODUIT LES DÉCOUVERTES DES NEURO-SCIENCES DANS LE DOMAINE DE LA THÉRAPIE & DU COACHING

LE + DE CE PARCOURS

Le PARCOURS « ESTIME DE SOI » peut se résumer à accompagner la personne à se rencontrer, apprivoiser son vraie « Moi », s’accueillir t’elle qu’elle est, à sa juste valeur, l’accompagner à prendre soin de son enfant intérieur, et améliorer par là sa propre estime de soi et ses attitudes relationnelles.

Mais très souvent, POUR QUE CE TRAVAIL DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SOIT PROFOND ET DURABLE, il ne faut pas simplement booster les élastiques qui le poussent vers l’avant. Il faut aussi délier les élastiques qui le tirent vers l’arrière. Une partie de ces élastiques qui freinent le changement, sont lié à ses mémoires émotionnelles dysfonctionnelles. Le Psycho-corporel, qui se traduit dans une infinité de protocoles, est un outil très efficace pour nettoyer ces mémoires du passé.

Pour comprendre comment ces élastiques peuvent interférer sur un travail de suivi, je vous propose la lecture de quelques lignes écrites par CHRISTEL PETITCOLLIN et extraites de son ouvrage « JE PENSE TROP »:

« UNE GLANDE DANS NOTRE CERVEAU, APPELÉE AMYGDALE...

…fait fonction de système d’alarme. Elle est chargée de décoder les informations qui lui proviennent du monde extérieur et de décider s’il y a matière à paniquer ou pas. Dans les situations d’agression physique ou psychologique, elle s’active et déclenche la production des hormones du stress, le cortisol et l’adrénaline, par les glandes surrénales. Grâce à l’action de l’amygdale, tout l’organisme se met sous tension pour nous permettre de fuir ou de combattre. Les hormones du stress rendent instantanément disponibles les ressources de notre organisme en augmentant notre acuité sensorielle, la rapidité de nos réflexes et la force de nos muscles. Le flux sanguin, le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent et les muscles se contractent, prêts à amorcer l’action. Il n’y a plus qu’à lutter ou à déguerpir.

Mais dans beaucoup de situations de stress, la fuite ou le combat sont impossibles ou inadaptés. Dans ce cas, l’amygdale cérébrale s’affole en vain et c’est la surchauffe. Les centres nerveux au niveau du cortex, censés analyser et modérer les réactions sont dépassés par les signaux d’alerte. Pour éviter que le survoltage de cette amygdale provoque la mort de la personne d’un arrêt cardiaque par overdose d’adrénaline ou son empoisonnement neuronal au cortisol, le cerveau déclenche une sorte de court circuit en envoyant de nouvelles substances chimiques: de la morphine et de la kétamine, qui vont faire disjoncter le système d’alarme. L’amygdale est mise sur « off ». Dès que l’amygdale est neutralisée, la personne est brusquement coupée du monde, elle flotte comme déconnectée de ses émotions. Pourtant, la situation stressante n’a pas disparu, mais la personne ne ressent plus rien, ce qui lui donne un sentiment d’irréalité totale du moment présent. On appelle cela la dissociation. La personne devient spectatrice des événements en cours.

Ce mécanisme de dissociation permet de rester en vie, mais comporte des sérieux inconvénients. La personne reste dans son environnement stressant et ne cherche plus à résoudre une situation pourtant néfaste. De plus, le processus de guérison ne peut plus se mettre en route. Isolée, anesthésiée par les décharges permanentes de morphine et de kétamine, l’amygdale ne peut pas évacuer le choc émotionnel vers une autre structure: l’HIPPOCAMPE, qui est l’équivalent d’un logiciel de traitement et du stockage des souvenirs et des apprentissages. La situation stressante va rester piégée en l’état dans l’amygdale. Pendant des années parfois, à chaque flash-back, la personne va revivre mentalement le souvenir intact, dans son intensité originelle. Puisque l’amygdale a dû disjoncter, c’est un moment très violent qui a été piégé et qui sera revécu en boucle, tel quel. C’est ce mécanisme qu’on appelle « le stress post-traumatique ».

Glande Amygdale

Hippocampe

CHEZ LES SUREFFICIENTS MENTAUX...

…il a été noté une sensibilité particulière de l’amygdale cérébrale et un seuil de réactivité particulièrement bas. Peut-être cela est-il dû au fait que l’amygdale est en permanence sollicitée par l’hyperesthésie et l’émotivité, donc plus au moins naturellement en état de vigilance. Alors, à chaque invasion émotionnelle, une déconnexion mentale se produit. Le cortex préfrontal, siège du raisonnement, donc du raisonnable est mis hors jeu. La réflexion est rendue impossible. Dans ce cas, les surefficients mentaux peuvent prononcer des mots absurdes ou poser des actes aberrants. Ils en seront les premiers atterrés quand le lobe préfrontal fonctionnera à nouveau normalement. C’est ce qui fait douter les surefficients de leur intelligence: ils savent qu’ils peuvent se montrer tellement stupides parfois!

Ces décrochages inopinés peuvent se produire n’importe où, n’importe quand. Les surefficients mentaux les vivent comme des difficultés de concentration, des échappées dans le rêve et des absences pénibles. Elles sont quasiment systématiques dans les soirées festives. A l’instar de Camille, brusquement, le surefficient mental décroche. Il trouve les conversations banales et ennuyeuses, les plaisanteries lourdes et stupides. Comme il n’est plus du tout dans l’ambiance, il se demande ce qu’il fait là et n’a plus qu’une envie: rentrer chez lui! Le stress post-traumatique provient de situations intenses piégées dans l’amygdale et qui se réactivent telles quelles.

A chaque décrochage, c’est une nouvelle situation qui reste piégée dans l’amygdale et qui ne pourra pas être traitée, débriefée ni apaisée par l’Hippocampe. Les surefficients mentaux sont donc en stress post-traumatique latent à propos de beaucoup de situations. Par un phénomène d’empilement, ces réminiscences stressantes les rendent de plus en plus réactifs. Certains choisiront de vivre dans une DISSOCIATION quasi permanente, d’intellectualiser toutes les situations chargées émotionnellement et ne se reconnaîtront plus dans le profil des hyperémotifs. Ils auront au contraire l’impression que plus rien ne les touche, que le présent n’a pas de consistance, qu’ils flottent à côté de leur vie. Les mécanismes de défense qu’ils mettent en place pour prendre de la distance avec leur affects peuvent les faire passer pour froids et insensibles, mais cette image n’est qu’extérieure. Dedans, ça continue à bouillonner.»

Pietro CASTRONOVO - Coach & psycho-thérapeute

Prêts à vous lancer dans cette aventure à la rencontre de vous-même?

Le plus dur c'est le premier ``click``